dons-cadeaux

Quelles plantes carnivores pour décorer votre intérieur ?

Les plantes carnivores comptent plus de 600 espèces. Chaque variété possède sa spécificité propre. Le fonctionnement reste commun : les insectes sont attirés par une odeur spéciale que la fleur dégage et dès que les poils sensitifs détectent la présence d’une proie les mâchoires se referment, la fleur s’épanouit. Comme toutes les fleurs, vous pouvez les planter en respectant quelques règles relatives à leur milieu naturel. En voyant les fleurs extraordinaires, vous n’hésiterez plus à en décorer votre intérieur.

Faire pousser des plantes carnivores, entretien !

Ce sont des plantes faciles à cultiver. Leur milieu naturel est les marécages et les zones très humides pauvres en azote, mais qui est pourtant essentiel à leur alimentation. Ils vont chercher cette substance dans la décomposition de leurs proies. Recréer leur milieu naturel est donc aisé ; une terre pauvre dépourvue de nutriments et faible en azote comme la tourbe acide ou de la mousse de sphaigne des marécages. Pour l’humidité, mettre ensemble quelques plants dans une soucoupe avec suffisamment d’eau. Celle-ci doit être déminéralisée ou de l’eau de pluie. L’arrosage se fait quotidiennement. La lumière est un élément à considérer sérieusement. Des variétés de plantes carnivores aiment la lumière et ont besoin de 12 h d’exposition. En cas de besoin et en hiver, prévoir une lumière artificielle.

Quelques plantes carnivores superbes et où les mettre en intérieur !

Tout le monde connaît le Népenthès originaire d’Asie et célèbre pour sa beauté. Les insectes sont attirés par l’odeur de son nectar et piégés dans une bulle qui contient un enzyme qui démarre la digestion. Plante tropicale, elle a besoin de chaleur toute l’année (autour de 20°) d’humidité constante suffisante pour bien s’épanouir. La Dionaea Muscipula, une des plus belles et spectaculaires avec ses nombreuses petites dents. Elle est également connue sous le nom de gobe-mouches de Venus et fascine petits et grands. Elle attrape les insectes d’un coup sec de ses mâchoires. La couleur de ses pièges témoigne de son adaptation au milieu. Tous les coins d’une pièce conviennent du moment que c’est éclairé. Le Drosera Capensis. Les tentacules rouges dont elle est pourvue sont de véritables aimants à capturer les insectes qui y restent collés. Venant d’Afrique du Sud, cette espèce a besoin d’une température de 18 à 20° toute l’année ce qui en fait une bonne plante d’intérieur.

Pour des plantes épanouies !

Un arrosage quotidien, mais limité en hiver, avec toujours une eau douce. Au printemps, enlevez les parties mortes pour revivifier la plante, et si nécessaire rempotez. N’utilisez jamais d’engrais, les plantes se nourrissent toutes seules. Surveillez l’apparition de parasites vecteurs de maladies. Des petits soins pour une belle plante qui fera votre fierté et l’admiration de vos amis.

Quitter la version mobile